Information Biodiversité Suisse IBS Nr. 135

La rotation du fauchage des marais peut aider les oiseaux

Information Biodiversité Suisse IBS Nr. 135

Le fauchage des marais est nécessaire pour éviter l'embuissonnement. Son effet à long terme sur la faune est par contre mal connu. A la Grande Cariçaie, le long de la rive Sud du lac de Neuchâtel, l'effet de la fauche sur les oiseaux nicheurs a été étudié pendant 30 ans. Le fauchage n'avait à long terme pas d'effet néfaste sur les oiseaux, mais la fréquence de fauche n’est pas optimale : une diminution de la fréquence de fauche (seulement tous les 3 ans, idéalement tous les 6 ans ou plus) serait bénéfique pour l'avifaune. D'autres mesures (arrachage des buissons, décapage, pacage) peuvent complémenter la fauche, et sont actuellement testées à la Grande Cariçaie.

Categorie

Tedesco, Francese