Avvalendosi dei suoi gruppi di lavoro tematici e all’approccio interdisciplinare e transdisciplinare, questa piattaforma si dedica alle sfide urgenti per la società sulla base di uno sviluppo sostenibile. È considerata come fulcro per un dialogo orientato alle soluzioni tra la scienza e la società.

Immagine: Manu Friedrich

Planifier le développement des énergies renouvelables en tenant compte de la biodiversité et du paysage

Le développement des énergies renouvelables doit progresser rapidement. Pour que la planification puisse avancer en tenant compte au mieux de la biodiversité et de la qualité du paysage, il faut des bases nationales qui reposent notamment sur des faits scientifiques.

Les Académies suisses des sciences ont lancé un projet visant à soutenir une planification spatiale intégrale en Suisse des installations d'énergie renouvelable en dehors des zones à bâtir, en tenant compte des objectifs relatifs à la biodiversité et au paysage.

Le projet vise les objectifs suivants :

  • Définition de critères pour l'identification des secteurs prioritaires où la planification d'infrastructures d'énergie renouvelable pourrait se faire avec le moins de conflits possibles en termes de biodiversité et de qualité du paysage (env. automne 2023)
  • Identification des secteurs prioritaires pertinentes pour la production d'énergie renouvelable (2024)

Le projet peut soutenir différents acteurs dans les diverses étapes du processus : les cantons lors de l'élaboration de plans directeurs et de pesées d’intérêts ; le secteur de l'énergie lors de l'évaluation de futurs sites pour des installations d'énergie renouvelable. En outre, les législateurs pourraient harmoniser d'éventuelles réglementations spéciales pour le développement des énergies renouvelables avec d'autres intérêts publics dans le domaine de la biodiversité et du paysage. Il convient toutefois de noter que les résultats du projet ne permettent pas une évaluation des installations individuelles et ne sauraient donc anticiper les études d'impact sur l'environnement, par exemple.

Le projet se concentre sur les futures installations pour l'énergie éolienne ainsi que sur les centrales (alpines) solaires et hydrauliques situées en dehors des zones à bâtir. Pour quelle raison ? Pour les installations solaires en particulier, le potentiel inutilisé sur et autour des bâtiments ou des infrastructures est énorme, et ce avec relativement peu de conflits. Le développement de telles installations est prioritaire. Pour diverses raisons, l'extension de l'installation solaire sur les bâtiments et les infrastructures ne peut toutefois pas se faire assez rapidement pour atteindre les objectifs climatiques et couvrir les besoins en électricité en hiver. Pour ce faire, il est nécessaire de disposer rapidement d'autres installations de production d'électricité hivernale et d'un stockage.

Activités réalisées jusqu'à présent (état août 2023)
Le choix des critères pour l'identification des zones prioritaires a été discuté lors de deux ateliers réunissant des participants de différents domaines (en décembre 2022 avec les scientifiques, les offices fédéraux concernés et les cantons ; en mai 2023 en plus avec les ONG et les fournisseurs d'énergie).
Les critères ont à chaque fois été retravaillés et adaptés sur la base des discussions, puis vérifiés une nouvelle fois par les participants à l'atelier ; les éventuels besoins d'adaptation ont été reçus et pris en compte dans la mesure du possible.

Prochaines activités prévues

  • Discussion sur la mise en œuvre des critères en données concrètes (bases de données ; paramètres ; valeurs seuils, etc.)
  • Élaboration et publication d'une liste de critères commentée, c'est-à-dire une liste des critères avec des commentaires sur les points critiques, les discussions en cours, les bases de données existantes et manquantes, etc. et - dans la mesure où elles existent - des propositions de mise en œuvre (horizon temporel indicatif : fin 2023/début 2024).


Échange avec des projets similaires
L'équipe de projet est également en contact avec de nombreux autres projets d'institutions scientifiques, d'ONG, etc. que nous connaissons et qui ont des objectifs similaires ; elle essaie d'entretenir un échange entre les projets et, dans la mesure du possible, une coordination ou une collaboration.

  • Visualisations de paysages en 3D dans le cadre du projet Energyscape avec beaucoup ou peu d'infrastructures énergétiques.
  • Visualisations de paysages en 3D dans le cadre du projet Energyscape avec beaucoup ou peu d'infrastructures énergétiques.
  • Visualisations de paysages en 3D dans le cadre du projet Energyscape avec beaucoup ou peu d'infrastructures énergétiques.
  • Visualisations de paysages en 3D dans le cadre du projet Energyscape avec beaucoup ou peu d'infrastructures énergétiques.
  • Visualisations de paysages en 3D dans le cadre du projet Energyscape avec beaucoup ou peu d'infrastructures énergétiques.Immagine: Dr. Reto Spielhofer und Dr. Ulrike Wissen Hayek (2018), ETH Zürich1/4
  • Visualisations de paysages en 3D dans le cadre du projet Energyscape avec beaucoup ou peu d'infrastructures énergétiques.Immagine: Dr. Reto Spielhofer und Dr. Ulrike Wissen Hayek (2018), ETH Zürich2/4
  • Visualisations de paysages en 3D dans le cadre du projet Energyscape avec beaucoup ou peu d'infrastructures énergétiques.Immagine: Dr. Reto Spielhofer und Dr. Ulrike Wissen Hayek (2018), ETH Zürich3/4
  • Visualisations de paysages en 3D dans le cadre du projet Energyscape avec beaucoup ou peu d'infrastructures énergétiques.Immagine: Dr. Reto Spielhofer und Dr. Ulrike Wissen Hayek (2018), ETH Zürich4/4

Contatti

  • Dr. Urs Neu
    Accademie svizzere delle scienze
    Energy-Commission of the Swiss Academies of Arts and Sciences (Energy-Commission)
    Casa delle Accademie
    Laupenstrasse 7
    3008 Berna


  • Dr. Sascha Ismail
    SCNAT
    Forum Biodiversità Svizzera
    Casa delle Accademie
    Casella postale
    3001 Berna


  • Lea Reusser
    SCNAT
    Forum Paesaggio, Alpi, Parchi (FoLAP)
    Casa delle Accademie
    Casella postale
    3001 Berna