Le Jungfraujoch – une destination touristique connue dans le monde entier – accueille une station scientifique d’importance mondiale. Cette station et l’ancien observatoire astronomique du Gornergrat sont gérés par la Fondation internationale des stations de recherche de haute altitude du Jungfraujoch et du Gornergrat (HFSJG). La Commission suisse pour la station scientifique du Jungfraujoch de la SCNAT représente les intérêts des chercheurs suisses au sein de la fondation et siège également à son conseil.

Alors que le rayonnement cosmique, l’astronomie et la physiologie de l’altitude figuraient au premier plan des recherches poursuivies sur le Jungfraujoch dans les premiers temps et jusqu’à la fin du XXe siècle, c’est actuellement, face aux changements climatiques, principalement l’atmosphère qui est étudiée. Les années 1970 virent le début des mesures in situ des polluants atmosphériques, auxquelles s’ajouta plus tard l’étude de l’influence des aérosols sur l’atmosphère terrestre. Les archives des mesures, qui remontent pour certaines au début du XXe siècle, constituent une base de données indispensable pour appréhender et comprendre les changements climatiques. La station scientifique du Jungfraujoch fait aujourd’hui partie de réseaux de mesure nationaux (par ex. le Réseau national d’observation des polluants atmosphériques, NABEL) et internationaux (par ex. le Global Atmosphere Watch, GAW) qui assurent le suivi à long terme de différents paramètres relatifs aux polluants atmosphériques et au rayonnement cosmique.
La Commission suisse pour la station scientifique du Jungfraujoch œuvre pour faire connaître l’importance de ce travail de recherche auprès d’un large public.

Année de fondation : 1922